15 février 2019

Je me souviens…

Je me souviens d’avant. Avant la tempête solaire. Bienheureuse période d’innocence d’une humaine parmi les siens. Temps de l’apprentissage, temps de joie, le temps d’avant. Je me rappelle de l’enfance.

Je me souviens de la tempête. De l’explosion à la surface du soleil à l’explosion de ma conscience, de la perte de mes repères. Je me souviens de la peur qui étreint le cœur, qui fait vaciller les certitudes, la crainte d’un jour sans lendemain. J’entends encore les cris des faux prophètes qui nous demandent de baisser le front devant de la tout puissance d’un dieu inexistant. Et je me rappelle ceux, qui perdus, se tournèrent vers eux.

Je me souviens le refus. Refus de se sacrifier aux fausses idoles. Le barrage de la connaissance créée face aux mystificateurs, à  leur ambition qu’ils nomment dieux. L’alliance de la raison et de la science incarnée par la Conférence Scientifique Internationale. Je me rappelle l’espoir et sa force.

Je me souviens d’un nouveau souffle, d’une nouvelle énergie de découverte. Je me souviens des nefs aux milieux des cieux, navires célestes. Le mien n’est que marin. Je me souviens des territoires vierges avant que mes pas ne les foulent, des explorations. Et l’envie. Je me rappelle l’envie d’être sur la Nef, sur ma nef.

Je me souviens de l’arrivée des peuples souterrains. Les anciennes haines resurgissent, le souhait d’asservir la sœur et le frère. Sentiment déroutant, l’humanité n’apprend pas. Et la Conférence Scientifique Internationale intervient encore, tentant de protéger les nouveaux-venus de la bêtise sans fin. Je me rappelle le dégout.

Je me souviens de la main tendue du Techno-Intendant Keith, de notre rencontre à son offre de les rejoindre. Je me souviens de l’envie, toujours vivante, tapie en moi. Je me souviens de ma joie d’accepter. Les étoiles à ma portée. Je me rappelle ma main sur le bois du gouvernail de la Nef. Chaque grain de bois.

Il est un temps où les souvenirs ne suffisent plus, où l’observation ne suffit plus.

Emparez-vous de ce temps, rejoignez-nous, devenez un membre de la Nef des premiers Ohms…

Capitaine Kat

Catégorie : Uncategorized | Commenter